Connexion Télécharger Contact

 

 

Présentation

Application Smartphone pour le suivi à distance du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel se définit comme un excès de glucose dans le sang (hyperglycémie) découvert au cours d’une grossesse. Le diabète peut entraîner des complications sur le fœtus (essentiellement macrosomie) mais aussi à distance chez la mère (risque d’évoluer vers un diabète permanent). Or, la prise en charge médicale de ce diabète évite en très grande partie ces complications.

Le diabète gestationnel est la complication la plus fréquente de la grossesse. Son incidence ne fait qu’augmenter ; une femme enceinte sur 10 au minimum est actuellement concernée. Les raisons de cette augmentation sont multiples (sédentarité, obésité, âge plus avancé des patientes enceintes, etc.). Les populations socialement fragiles sont les plus touchées.

La prise en charge repose sur la sensibilisation des futures mamans aux règles hygiéno-diététiques. L’alimentation doit être adaptée et équilibrée. Les patientes apprennent aussi à contrôler leur glycémie par prélèvement capillaire au bout du doigt. Les taux sont vérifiés avant et après chaque repas. Si les taux sont trop élevés, alors, un traitement par insuline est nécessaire (injections sous-cutanées) jusqu’à l’accouchement.

Application Smartphone pour le suivi à distance

Un suivi rapproché pour vérifier les glycémies est donc nécessaire. Ce suivi se fait par le médecin généraliste, la sage-femme, mais surtout par le diabétologue. Cela pose problème souvent : délais de consultation longs, déplacements difficiles (horaires, travail, grossesse avancée, etc.), problèmes d’accès.

C’est à partir de ce constat que les médecins du service de diabétologie du CHRU de Brest (notamment Pr Véronique Kerlan, Dr Emmanuel Sonnet, Dr Geneviève Crouzeix) ont souhaité développer une solution de télémédecine (acte médical utilisant les moyens de communication actuelle) pour réaliser une télésurveillance des glycémies (transmission des glycémies aux médecins) et aider la patiente à la gestion du traitement pas insuline (suggestion des doses). Par l’intermédiaire du LATIM (Pr Erwan L’Her), le Lab-STICC/ UBO (Dr Ahcène Bounceur) a pu créer les moyens techniques pour réaliser ces actes de télémédecine.

Un site réservé aux professionnels de santé, sécurisé, a ainsi été créé avec notamment une page de synthèse précisant les alertes issues des glycémies des patientes. Cette page de synthèse permet de repérer très facilement les femmes à re-contacter rapidement. Il n’y a pas de consultation si les glycémies sont par- faites.

Une application au nom de Suidia, développée sur Android, a aussi été créée et a fait l’objet d’un dépôt logiciel au niveau de la SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologie) Ouest Valorisation. Elle permet à chaque femme d’enregistrer sa glycémie dans le logiciel, qui lui fournit des alertes si nécessaire. En fonction des alertes, il lui est parfois suggéré de re-contacter son médecin. Ce logiciel permet aussi d’enregistrer la prise éventuelle d’insuline et son dosage. Le logiciel propose l’adaptation de la dose pour la prochaine injection.

Le taux de glycémie est enregistré par le smartphone d’une patiente soit en lui connectant le lecteur de glycémie soit en entrant la valeur obtenue manuelle- ment. Cette information sera stockée dans une base de données en passant par une bande Wifi, 3G ou 4G. Une alerte est lancée selon la valeur entrée. Dans ce cas, son médecin est informé de manière instantanée de cette alerte soit à partir du site web soit par SMS ou par mail.

Contact

Ahcène Bounceur - Emmanuel Sonnet

Laboratoire Lab-STICC
CNRS UMR 6285
Département Informatique de l’UBO
Téléphone : +33 2 98 01 62 17

Copyright (c) 2016 - Suidia